Accueil // A l'affiche, Vie de l'association // L’association Marin’Escale voit plus large

L’association Marin’Escale voit plus large

Le club des marins en escale à La Rochelle va s’agrandir. Une salle offrira l’accès au wi-fi à ceux qui sont loin de chez eux.

Les partenaires de Marin’Escale réunis mardi au club.©
PHOTO P. C.

Faire le tour du monde en une soirée, c’est possible. Au comptoir de Marin’Escale, le club des marins en escale à la Pallice, les accents se mélangent à la bière. Devant la télé, autour de la table de ping-pong ou au micro du karaoké, ça converse, chante, rit aux éclats et ressasse sa nostalgie du pays natal dans tous les idiomes. « C’est un peu la tour de Babel », sourit Jean Munier, président de l’association rochelaise,…

Faire le tour du monde en une soirée, c’est possible. Au comptoir de Marin’Escale, le club des marins en escale à la Pallice, les accents se mélangent à la bière. Devant la télé, autour de la table de ping-pong ou au micro du karaoké, ça converse, chante, rit aux éclats et ressasse sa nostalgie du pays natal dans tous les idiomes. « C’est un peu la tour de Babel », sourit Jean Munier, président de l’association rochelaise, antenne locale du réseau international Seamen’s Club.

Fondée il y a vingt et un ans, Marin’Escale accueillait à ses débuts 480 marins par an, dans un local ouvert pendant trois heures, cinq jours sur sept. En 2014, les trois salariés permanents et la quinzaine de bénévoles actifs ont reçu 9 350 marins d’une centaine de nationalités, sept jours sur sept, douze heures par jour. S’ils viennent pour se distraire, boire un verre et passer un moment hors de leur cargo, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir utiliser Internet, ne serait-ce que pour contacter leurs proches. « La plupart viennent avec leur propre ordinateur ou tablette », remarque le président, qui va lancer dans les prochains jours des travaux d’agrandissement.

Le local gagnera 42 mètres carrés, sur une partie de l’ancien restaurant Chez Annie, de manière à aménager une salle offrant l’accès gratuit au wi-fi.

La Fraternité à la manœuvre

Le chantier sera mené par La Fraternité, structure d’insertion, dirigée par Bryan Parrish, vice-président de Marin’Escale. « Il fera le lien entre le quartier et le port », se félicite-t-il. L’extension du club, d’un coût de 70 000 euros, sera financée par le Grand Port maritime, le Conseil régional, la Communauté d’agglomération et la fondation du syndicat international des ouvriers du transport (ITF), dont l’un des dirigeants, l’Italien Luca Tommasi, était à La Rochelle ce mardi, aux côtés des partenaires de l’association.

« L’importance d’un port, ce n’est pas le tonnage, c’est aussi l’accueil des marins », ont souligné le maire Jean-François Fountaine et Philippe Guillard, directeur des opérations et de la logistique du port.

Frédéric Zabalza

Source: Sud Ouest du vendredi 3 avril 2015

Tags:

comment closed