Accueil // Actualités // [CGEDD] Evaluation du réseau associatif concourant à l’accueil des marins en escale et d’appui à la vente des hôtels des gens de mer

[CGEDD] Evaluation du réseau associatif concourant à l’accueil des marins en escale et d’appui à la vente des hôtels des gens de mer

Le processus de vente des hôtels appartenant à l’Établissement national des invalides de la marine (ENlM) et gérés par l’Association pour la gestion des institutions sociales maritimes (AGISM) n’a pas progressé en 2014, les négociations entre les deux organismes ayant été paralysées dans l’attente du jugement du tribunal de grande instance de Paris (TGI) à propos de la procédure de redressement judiciaire subie par l’AGISM. En revanche, la mission a pu se concentrer sur la situation des foyers d’accueil des gens de mer, qui assurent dans les principaux ports l’accueil des marins en escale. La mission constate et regrette que l’État ait diminué fortement sa ligne budgétaire consacrée à l’accueil des marins. Mais elle a pu analyser les résultats positifs qu’a produits la création des « commissions de bien-être » dans les grands ports maritimes (GPM), instances qui permettent à la communauté portuaire de débattre des besoins des marins en termes d’accueil et d’évaluer l’activité et les besoins des seamen’s clubs. L’État doit veiller à ce que l’aide versée soit équitablement répartie entre les ports. En ce qui concerne l’aide versée aux foyers d’accueil, elle pourrait mieux tenir compte de l’activité réelle des foyers et des contraintes de localisation. La mission a exploré des pistes de financement complémentaire des dépenses pour l’accueil des marins mais celles-ci se sont révélées soit impossibles à mettre en place, soit irréalistes. Plutôt que de les voir financées par de l’argent public, la mission estime que les dépenses des foyers pourraient être supportées par les armateurs.

Télécharger Rapport n° 008550-02 (format pdf – 1.2 Mo) – avril 2015
Auteurs : François Bordry, Dominique Piney, CGEDD, Philippe Forin, IGAM
Publié le 3 août 2015

comment closed



A l’heure où les ports se referment sur eux mêmes et s’éloignent de la ville et de ses habitants, Marin’Escale participe activement au maintien de la tradition qui forge, depuis toujours, le rapport de La Rochelle au monde à travers son ouverture sur la mer. Lieu d’accueil, d’échanges, de rencontres parfois insolites, mais avant tout de chaleur et de fraternité pour ceux qui sont loin de chez eux comme pour ceux d’ici, elle fait du port de La Pallice, au delà d’un simple univers de travail, un espace d’humanité. 
Maxime Bono 
Député-Maire de La Rochelle

Baignée par l’Océan, la Charente-Maritime, depuis des siècles, connaît bien à la fois l’irrésistible appel du grand large et le bonheur du retour au foyer. Marin’Escale offre cette chaleur fraternelle à tous les marins du monde qui transitent à La Rochelle. Et le Département est heureux de pouvoir l’aider à être ce havre d’amitié et de convivialité.    


Dominique Bussereau 
Président du conseil général de la Charente-Maritime