Accueil // Actualités, Echos des foyers // Bulletin de la FNAAM N°92 Avril/Mai/Juin 2015

Bulletin de la FNAAM N°92 Avril/Mai/Juin 2015

UN RAPPORT QUI FAIT DU BIEN

L’année dernière le Ministre chargé de la Mer avait demandé à trois hauts fonctionnaires du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable et de l’Inspection Générale des Affaires Maritimes d’évaluer le réseau associatif concourant à l’accueil des marins en escale et sa situation économique. Le rapport de mission remis au Ministre et mis récemment en ligne est pour nous une grande satisfaction

D’abord parce qu’il souligne que grâce au « dévouement exemplaire » de leurs bénévoles, nos associations répondent aux besoins actuels des marins en escale dans nos ports.

Ensuite parce qu’il constate que ces associations consacrent une part importante de leurs efforts, à rechercher un financement de leur action. S’il note qu’en 2014 celles-ci ont reçu de la D.A.M .un total de 110 000 € et 101 000€ en 2015, il remarque que la somme allouée à l’AGISM pour le même objet était trois fois plus élevé en 2013. Il s’étonne également du refus de la Sous-Direction des Ports de la mise en place d’une contribution obligatoire des armateurs des navires en escale et recommande « que soit étudiée sérieusement la possibilité de faire prendre en charge le soutien aux associations d’accueil par le biais d’une redevance portuaire » dont il démontre le parfait fondement juridique, en remarquant en outre l’anomalie consistant à préférer faire porter la charge financière de cet accueil par le contribuable français plutôt que par celui auquel ce service est rendu.

Confortant l’argumentaire que nous avons développé depuis des mois devant le Conseil Supérieur des Gens de Mer, ce rapport permettra-t-il de trouver – pourquoi pas par le biais législatif de la future proposition de loi maritime soumise par le député A Leroy –comment faire assurer par ceux dont les équipages bénéficient de cet accueil portuaire, le fonctionnement pérenne de ce service de bien-être .La balle est dans le camp de notre Ministre !
Alain Coudray

Lire la suite

comment closed