Accueil // Actualités // Le Bougainville, le plus gros porte-containers au monde

Le Bougainville, le plus gros porte-containers au monde

Le bougainville © CGA CGM

C’est une inauguration en grandes pompes mais surtout de grande taille qui a lieu ce mardi au Havre, en présence du président de la République François Hollande. Inauguration du Bougainville, le dernier né de la gamme des porte-containers pour la compagnie CMA-CGM. Un bateau hors normes à tous points de vue.

Imaginez quatre terrains de football alignés dans le sens de la longueur, cinq Airbus A380 à la queue leu leu, 400 mètres de long sur 54 de large, 240.000 tonnes pilotées par 26 personnes. Construit par le chantier coréen Samsung Heavy Industries, le Bougainville est le plus gros porte-containers au monde. Et c’est un armateur français qui se le paie. 150 millions d’euros la bête, financés sur fonds propres et emprunts. C’est le monde de la démesure. Il embarquera 18.000 containers, trois fois le tour du périphérique parisien sur trois files.

Ecologique bien sûr. Trois fois plus économe que ses prédécesseurs avec beaucoup moins de rejet de CO2. Et puis, dernier cri technologique, seul le Bougainville en est équipé : la traçabilité de chaque container, relié numériquement au navire et au siège, à terre, pour surveiller le contenu, mesurer les vibrations et les températures subies par la marchandise, etc.

Sur le plan économique, est-ce aussi brillant que sur le plan technologique ? 

CMA-CGM est le troisième armateur mondial derrière le danois Maersk et l’italo-suisse MSC. Il est intéressant de souligner que les trois premiers armateurs mondiaux sont européens. Ce sont tous les trois des groupes familiaux – CMA-CGM, c’est depuis 35 ans la famille Saadé. CMA-CGM est implantée dans 170 pays, ce qui lui a permis de ‘’surfer’’ sur la crise. Quand une zone tourne moins bien, une autre compense.

Le trafic mondial ne cesse de croître et il faut à CMA se donner les moyens d’accompagner le mouvement en faisant des économies d’échelles, d’où ce mastodonte des mers. Plus les volumes embarqués sont importants, plus les coûts unitaires sont faibles. Le Bougainville permettra des économies d’échelle de 10 à 15% par rapport à la génération précédente de porte-containers.

Effets de la mondialisation

Mondialisation à laquelle participe l’Europe. CMA-CGM voit l’activité chinoise reculer mais les exportations européennes progresser : +5% vs 2014 (Allemagne et France dans l’agroalimentaire, les produits agricoles). Le Bougainville s’apprête à partir avec de la luzerne destinée aux chevaux pur-sang des Emirats, un catamaran Jeanneau pour l’Asie, des pommes de terres pour le Koweit…

Ce navire replace la France au cœur de l’économie mondiale. C’est la ‘’french asia line’’ : la grande route entre l’Asie et l’Europe du Nord via le Canal de Suez. De Shangaï à Rotterdam en passant par le Havre, première plate-forme maritime devant Marseille.

Pour celles et ceux qui voudraient voir le Bougainville, rendez-vous au Havre pour les escales prévues tous les 77 jours.

Source: www.franceinfo.fr/
mardi 6 octobre 2015

A voir aussi: http://www.parismatch.com/

LE « BOUGAINVILLE »
LE NOUVEAU MASTODONTE DE LA MER

comment closed