Accueil // Echos des foyers // Port-La Nouvelle : le Seamen’s club est le pied-à-terre des gens de la mer

Port-La Nouvelle : le Seamen’s club est le pied-à-terre des gens de la mer

Une partie des bénévoles du Seamen’s Club. PHOTO/© D.R

Port-La Nouvelle fait partie de la liste des ports dans lesquels sont créées des commissions portuaires de bien-être des gens de la mer, dont la composition est fixée par arrêté préfectoral. Conformément à ces dispositions et en partenariat avec les autorités portuaires et agents maritimes locaux, la Mission de la Mer locale, actuellement présidée par Martine Cousin, accueille les marins du commerce venant du monde entier et met à leur disposition des moyens et services de confort et la possibilité de communiquer avec leurs familles.

La Mission de la Mer, créée à Port-La Nouvelle il y a 15 ans, est une association caritative d’obédience catholique mais qui accepte toutes les religions au sein de son équipe et des marins accueillis. Elle apporte présence, écoute et aides diverses, financières et/ou administratives, notamment par le biais du Seamen’s club, aux marins en escale dans le port. Le « foyer des marins », inauguré en septembre 2012, a été aménagé dans une aile de l’église Notre-Dame-de-Bon-Voyage que l’abbé Luc Caraguel a cédé à l’association en 2011. En 2014, l’association a assuré l’accompagnement de 1611 marins en escale contre 1477 en 2013.

Communiquer pour sortir de l’isolement

Les Seamen’s clubs sont présents dans le monde entier et sont gérés par le ITF Seafarers’Trust. La vie de marin est difficile et non sans risques. Des normes restrictives les empêchent souvent de descendre à terre et la menace permanente de la piraterie sur de nombreuses routes maritimes ajoute au stress pendant la navigation. Le phénomène nouveau des migrants, auxquels les marins s’honorent de prêter assistance, constitue également une prise de risque supplémentaire pour la santé, le bien-être et la sécurité des équipages eux-mêmes. L’isolement n’arrange rien à leur état psychologique. La communication avec les familles est donc primordiale pour décompresser après de longs mois passés dans un espace restreint et justifie largement l’aide de l’association. À Port-La Nouvelle, le foyer est ouvert du lundi au samedi de 16 h 30 à 20 h 30.

Un mini-vestiaire ainsi que des moyens informatiques sont à la disposition des marins moyennant un euro ymbolique : ordinateurs avec connexion internet, imprimante, téléphone, téléviseur, billard, et réfrigérateur avec des boissons. Côté services : change de dollars, cartes sim, Skype, recharge internet, wi-fi… Grâce au Seamen’s Club de Marseille, des cartes téléphoniques internationales, insérables dans tous les portables, sont également vendues au foyer. Et prochainement, une application smartphone pour les marins du monde devrait bientôt voir le jour. La création d’une page Facebook de l’association nouvelloise est également en projet. Autant de moyens qui permettent aux marins de garder le contact avec leurs familles.

Une navette gratuite

Pour les déplacements des marins à terre, la Mission de la Mer fournit également une navette gratuite tous les jours, du lundi au samedi selon un horaire établi. Elle prend en charge les marins directement au bateau et les transporte de la zone portuaire en centre-ville, au supermarché, au foyer ou encore à la CCI. C’est le capitaine du navire qui décide si ses hommes peuvent ou non descendre à terre.

Les marins apprennent ainsi à faire leurs courses, connaissent les produit locaux, échangent avec le personnel des magasins et parviennent ainsi à se familiariser avec la population. Ils reconnaissent également le chemin, peuvent s’orienter et revenir se détendre en ville. La Mission de la Mer lance un appel aux bénévoles qui seraient intéressés pour renforcer l’équipe du Seamen’s club.

Source: www.lindependant.fr/
Le 26 juillet

comment closed



A l’heure où les ports se referment sur eux mêmes et s’éloignent de la ville et de ses habitants, Marin’Escale participe activement au maintien de la tradition qui forge, depuis toujours, le rapport de La Rochelle au monde à travers son ouverture sur la mer. Lieu d’accueil, d’échanges, de rencontres parfois insolites, mais avant tout de chaleur et de fraternité pour ceux qui sont loin de chez eux comme pour ceux d’ici, elle fait du port de La Pallice, au delà d’un simple univers de travail, un espace d’humanité. 
Maxime Bono 
Député-Maire de La Rochelle

Baignée par l’Océan, la Charente-Maritime, depuis des siècles, connaît bien à la fois l’irrésistible appel du grand large et le bonheur du retour au foyer. Marin’Escale offre cette chaleur fraternelle à tous les marins du monde qui transitent à La Rochelle. Et le Département est heureux de pouvoir l’aider à être ce havre d’amitié et de convivialité.    


Dominique Bussereau 
Président du conseil général de la Charente-Maritime