Accueil // Actualités // Expliquez-nous… le transport maritime

Expliquez-nous… le transport maritime

François Hollande a inauguré ce matin au Havre le CMA/CGM Bougainville. Le plus gros porte-conteneurs battant pavillon français.

80 à 90 % des marchandises transportées dans le monde aujourd’hui le sont par voie maritime et passent donc par les ports.
Même si le volume global a été ralenti par la crise de 2008, l’augmentation a été radicale depuis les années 70. La généralisation des conteneurs, inventés aux États-Unis à la fin des années 50 a entraîné une baisse du coût du fret maritime et parallèlement une hausse de ces échanges maritimes. En gros ça revient moins cher aujourd’hui de faire venir à Paris des marchandises de Shanghaï que de Clermont-Ferrand.
Le développement de l’informatique et d’Internet, les facilités administratives et douanières ont également accompagné ce développement.
Aujourd’hui 50.000 navires sillonnent les mers : des porte-conteneurs, des vraquiers ou des pétroliers. Comme le CMA/CGM Bougainville, la taille des bateaux ne cesse de croître et dans un même temps de réduire leur nuisance écologique. Ce secteur pèse 1 500 milliards d’euros. C’est plus que l’aéronautique ou les télécoms par exemple.
Les grands ports maritimes commandent donc aujourd’hui la vie économique internationale. Shanghai est le premier port du monde en tonnage et pour les conteneurs. L’Asie orientale et la zone Pacifique représentent désormais plus des deux tiers du trafic planétaire. L’Europe est avec plus de 16 % est le deuxième foyer portuaire mondial.
Rotterdam qui a été le plus grand port du monde à partir des années 60 jusqu’en 2002 reste encore le port le plus actif en Europe devant  Anvers et Hambourg.

72 % des importations et exportations de la France s’effectuent par transport maritime

Le transport maritime en France représente aujourd’hui une centaine d’entreprises selon Armateurs de France. CMA/CGM est le troisième acteur mondial dans ce secteur.
Plus de 1.000 navires appartiennent à des compagnies françaises dont près de 600 sous pavillon français . Dans la marine marchande plus de la moitié de la flotte mondiale naviguent sous un pavillon autre que celui de son pays d’origine. Ces entreprises maritimes françaises emploient plus de 16.000 navigants et 6.000 personnels sédentaires en France.
Marseille, avec plus de 80 millions de tonnes traitées, est le premier port français devant Le Havre. C’est le quatrième port européen.

On transporte de tout

Les conteneurs sont remplis de vêtements, de chaussures, de produits électroniques d’électroménagers. Mais aussi de l’agroalimentaire et aussi des déchets.
Aujourd’hui, les navires effectuent l’aller-retour Asie-Europe en 70 jours c’est un petit peu plus qu’il y a quelques années. Ce relatif ralentissement permet d’économiser du fioul. 

80 à 90 % des marchandises transportés dans le monde aujourd’hui le sont par voie maritime et passent donc par les ports  .

Même si le volume global a été ralenti par la crise de 2008, l’augmentation a été radicale depuis les années 70 . La généralisation des conteneurs, inventés aux États-Unis a la fin des années 50  a entraîne une baisse du coût du fret maritime et parallèlement une hausse de ces échanges maritimes . En gros ca revient moins cher aujourd’hui de faire venir à Paris des marchandises de Shangai que de Clermont Ferrand  .
Le développement de l’informatique et d’Internet, les facilités administratives et douanières ont egalement accompagné ce developpment
Aujourd’hui 50 000 navires sillonnent les mers : des portes-conteneurs, des vraquiers ou des petroliers  . Comme le CMA/CGM Bougainville, la taille des bateaux ne cesse de croître et dans un même temps de réduire leur nuisance ecologique . Ce secteur pèse 1 500 milliards d’euros . C’est plus que l’aéronautique ou les télécoms par exemple .
Les grands ports maritimes commandent donc aujourd’hui la vie économique internationale. Shanghai est le premier port du monde en tonnage et pour les conteneurs . L’Asie orientale et la zone Pacifique representent désormais plus des deux tiers du trafic planétaire .
L’Europe est avec plus de 16 % est le deuxième foyer portuaire mondial
Rotterdam qui a été le plus grand port du monde à partir des années 60 jusqu’en 2002 reste encore le port le plus actif en Europe devant  Anvers et Hambourg  .
Et en France ?
72 % des importations et exportations de la France s’effectuent par transport maritime
Le transport maritime en France représente aujourd’hui une centaine d’entreprises selon Armateurs de France . CMA/CGM est le troisième acteur mondial dans ce secteur .
Plus de 1000 navires appartiennent à des compagnies françaises dont près de 600 sous pavillon français . Dans la marine marchande plus de la moitié de la flotte mondiale naviguent sous un pavillon autre que celui de son pays d’origine
Ces entreprises maritimes françaises emploient plus de 16 000 navigants et 6 mille personnels sédentaires en France
Marseille avec plus de 80 millions de tonnes traitées  est le premier port francais devant Le Havre . C’est le 4 eme port européen .
Et on transporte quoi sur les mers  ?
De tout absolument de tout. Les conteneurs sont remplis de vetements de chaussures de produits electroniques d’electromenagers  . Mais aussi de l’agroalimentauire . Et aussi des dechets  .
Aujourd’hui, les navires effectuent l’aller-retour Asie-Europe en 70 jours c’est un petit peu plus qu’il y a quelques années . Ce relatif ralentissement permet d’économiser du fioul .
 par Gilbert Chevalier, Valentin Colcomb
mardi 6 octobre 2015
Source: France Infos

comment closed