Accueil // Echos des foyers // Bulletin de la FNAAM N°93 Juillet/Août/Septembre 2015

Bulletin de la FNAAM N°93 Juillet/Août/Septembre 2015

Une des raisons et causes de la naissance de notre Fédération a été le désir, durant les dernières décades,  de pouvoir répondre aux problèmes des équipages restés à bord des navires abandonnés par leurs propriétaires , avec le triste cortège des drames humains que cela engendre . Pratiquement chaque port français avait «  ses marins laissés sur sable «  et cette situation se retrouvait également dans nombre de port étrangers (1) . Pour étudier cette question et les moyens d’agir ensemble auprès des autorités pour l’application de la Convention 163 sur le rapatriement des marins ( révisée en 1987) un premier colloque s’est tenu à Paris en 1993 sous l’égide du Groupe Mer du CCFD . Il rassemblait plusieurs représentants des foyers d’accueil, le Secrétaire de l’AGISM,et plusieurs personnalités du monde maritime. Contacts très intéressants mais aucune décision importante fut prise et la situation ne s’améliorait pas. Pour la seule époque 1995/2005 il y a eu 54 cas d’abandons de navires concernant les ports de Dunkerque, Boulogne sur mer, le Tréport, le Havre, Rouen, Tréguier, Caen, Brest,St Nazaire, Bayonne, Port la Nouvelle, Sète, la Ciotat, Arles, Fort de France, Papeete. Un deuxième colloque «  bateaux bloqués /marins abandonnés «  fut décidé et se tint à Rézé/Nantes, les 29 et 30 avril 1998, toujours sous l’égide du Groupe Mer du CCFD, avec la participation de Patrick Chaumette, Professeur à l’Université de Droit de Nantes , Douglas Stevenson, avocat, Directeur du Centre des Droits des Marins de New York, Robert Rezenthel, Directeur Juridique du port de Dunkerque, Alain Coudray, Administrateur Général des Affaires Maritimes, André Vigarié, Professeur émérite à l’Université de Nantes et de nombreuses personnalités du monde politique, maritime, professionnel et associatif . Quelques semaines plus tard naissait notre Fédération des Associations d’Accueil des marins dont le premier président était l’Administrateur Général des Affaires Maritimes Alain Coudray. A Llorente.  

Lire la suite

Tags:

comment closed



A l’heure où les ports se referment sur eux mêmes et s’éloignent de la ville et de ses habitants, Marin’Escale participe activement au maintien de la tradition qui forge, depuis toujours, le rapport de La Rochelle au monde à travers son ouverture sur la mer. Lieu d’accueil, d’échanges, de rencontres parfois insolites, mais avant tout de chaleur et de fraternité pour ceux qui sont loin de chez eux comme pour ceux d’ici, elle fait du port de La Pallice, au delà d’un simple univers de travail, un espace d’humanité. 
Maxime Bono 
Député-Maire de La Rochelle

Baignée par l’Océan, la Charente-Maritime, depuis des siècles, connaît bien à la fois l’irrésistible appel du grand large et le bonheur du retour au foyer. Marin’Escale offre cette chaleur fraternelle à tous les marins du monde qui transitent à La Rochelle. Et le Département est heureux de pouvoir l’aider à être ce havre d’amitié et de convivialité.    


Dominique Bussereau 
Président du conseil général de la Charente-Maritime