Accueil // Actualités // La Rochelle : le désespoir d’un équipage de marins ghanéens abandonnés

La Rochelle : le désespoir d’un équipage de marins ghanéens abandonnés

Les 16 marins ghanéens du Sider Pink entament leur 4e mois le long d’un quai du port de commerce de La Pallice à La Rochelle. Abandonnés par leur armateur, ils tiennent en « mode survie » grâce aux associations locales qui les soutiennent encore.

L'un des marins abandonnés à bord du "Sider Pink" à La Rochelle © FTV© FTV L’un des marins abandonnés à bord du « Sider Pink » à La Rochelle
Le « Sider Pink » ressemble de plus en plus à un bateau fantôme dans lequel 16 marins ghanéens errent en espérant des jours meilleurs. La situation se tend chaque jour un peu plus depuis leur arrivée fin août au Port maritime de La Rochelle. Leurs salaires n’ont pas été versés depuis le mois de juin 2015 et ces hommes tiennent uniquement avec le soutien d’association humanitaires locales qui les maintiennent à bout de bras.Le cargo a déchargé sa cargaison le 21 août dernier, et l’équipage devait être payé par l’armateur grec qui malheureusement ne donne plus signe de vie et n’a toujours pas envoyé quelques 200 000 euros d’arriérés de salaires. « Un véritable « naufrage à quai » selon les responsables de l’association ITF (l’International Transports Workers) présente dans tous les grands ports de commerce du monde.Les marins ghanéens ont le moral au plus bas et veulent rentrer dans leur paysmais les solutions sont rares. Reportage de nos confrères de France 3 Atlantique.

Marins abandonnés La Rochelle
Par Bernard Dussol /Publié le 09/12/2015
Source: france3-regions.francetvinfo.fr/

Tags:

comment closed