Accueil // Non classé // Le Havre. Le Seamen’s club, repère des marins étrangers

Le Havre. Le Seamen’s club, repère des marins étrangers

Au sous-sol de l’Hôtel des gens de mer, dans le centre-ville du Havre, le Seamen’s club accueille plus de 9 000 marins venus du monde entier, le temps d’une escale.

Timide, il pose. Vishwakarma, Indien, est arrivé au Havre hier, à bord d’un porte-conteneurs. Face à lui, Noémie Pujol brosse au pinceau la structure de son visage. Ce portrait rejoindra ceux des marins philippins, ukrainiens, indiens, chinois, déjà croqués par l’artiste havraise.

Certains sont punaisés sur les murs, entre les vitrines proposant à la vente assiettes décorées, mugs et miniatures de la Tour Eiffel. Devant la télévision allumée, un autre marin boit une bière, son voisin gratte une guitare. En 2016, près de 9 200 marins ont ainsi fait escale au Seamen’s club.

200 000 € de budget

Peu de Havrais connaissent l’existence de ce local situé au sous-sol de l’Hôtel des gens de mer, rue Voltaire, en centre-ville. Le temps d’une escale, les marins étrangers y trouvent une connexion Internet, des ordinateurs, un bar, une table de ping-pong et un boy-foot, une mini boutique de souvenirs. Et, surtout, « un lieu de calme et de silence, qui n’existe pas sur les bateaux », rappelle Ronan Dolain, président de l’Association havraise d’accueil des marins (Aham), qui gère le foyer.

« Ici, nous changeons d’atmosphère », explique Jason. Ce Philippin de 35 ans, neuf mois à bord sans retourner chez lui, arrive d’Anvers : « Là-bas, nous n’avons pas le temps d’aller à terre car les terminaux sont éloignés de la ville. Je ne connais rien non plus d’Hambourg, car le Seamen’s club est situé au milieu du port. » Au Havre, son bateau ne repart que le lendemain, alors il aura le temps de se promener en ville et faire des achats.
Source: Ouest France,  Publié le

comment closed