Les hôtes bénévoles d’Escale estuaire sur le port de Bassens

Le gris enveloppe le port industriel, du haut des grues au pavé humide. 26 novembre, 9 h 30. Dans le local de l'association Escale estuaire, en bord de Baranquine, le café chatouille les narines, le mercredi est jour de permanence et d'effervescence. Sous . . .

Ce contenu n'est accessible qu'aux membres de l'association